• Accueil
  • > Nouvelles de Kisangani
  • > Kisangani, capitale de la RDC du 24 au 25 juin 2009, s’est parée pour accueillir la Conférence des gouverneurs de province

Kisangani, capitale de la RDC du 24 au 25 juin 2009, s’est parée pour accueillir la Conférence des gouverneurs de province

Le Chef de l'EtatLes Boyomais sont depuis plusieurs jours dans la fièvre des préparatifs d’accueil qu’ils semblent vouloir revêtir d’un grand éclat des hôtes attendus à la Conférence des gouverneurs de province que présidera en personne le Chef de l’Etat. La convocation de ces assises a été confirmée au travers de la promulgation de l’ordonnance n°09/037 du 20 juin dernier, rendue publique le lendemain. S’adressant à la presse qui l’a abordé lundi pour connaître l’état des préparatifs au niveau de l’Alliance franco-congolaise, Afraco – lieu choisi pour la double cérémonie solennelle d’ouverture et de clôture de la Conférence – le gouverneur Médard Autsai a estimé la fin des travaux de réhabilitation pour la soirée. Il entend consacrer la journée de ce mardi à « des retouches de gauche à droite », là où c’est nécessaire.


En ce qui concerne l’hébergement, toutes les résidences pour le Premier ministre Adolphe Muzito, les ministres Célestin Mbuyu de l’Intérieur et Antipas Mbusa de la Décentralisation ainsi que pour les gouverneurs de province sont prêtes. De même pour les ministres invités et les proches des animateurs de l’Exécutif national. S’agissant de la résidence du Chef de l’Etat, il s’est abstenu de toute déclaration. Ce qui est cependant connu de l’opinion, c’est que Joseph Kabila est un habitué de la ville. D’ailleurs, il a eu à le dire pendant la campagne électorale 2006 : c’est à Kisangani qu’il compte s’installer une fois retiré de la vie politique active. Pour ceux qui ne le savent pas, la ville est au croisement de deux des quatre cultures principales congolaises incarnées par le swahili et le lingala.

Quant à la mobilisation, elle va crescendo. « La population de la Province Orientale en général, celle de Kisangani en particulier, a la tradition de l’accueil, mais pas à n’importe qui », a souligné le gouverneur Autsai qui a, aussitôt, ajouté que sa population est suffisamment préparée « pour une union sacrée autour du Président de la République ». Il était question qu’il s’adresse lundi soir aux Boyomais par le canal des radios couvrant la ville. Du côté des experts, l’optimisme est rassurant. « Nous sommes prêts », a affirmé un expert ; toute la documentation étant réunie.

S’agissant du dispositif sécuritaire, le général Jean-Claude Kifwa Tango Tango, commandant de la 9ème région militaire, s’est voulu convaincant en recevant toujours lundi en ses bureaux la presse venue de Kinshasa. « Toutes les conditions sont réunies », a-t-il relevé, avant de renchérir en ces termes : « Kisangani – si ce n’est pas la ville la mieux sécurisée – est au moins l’une des villes les plus sécurisées du moment ». La journée de ce mardi est consacrée aux derniers réglages.

C’est donc en principe aujourd’hui que tous les gouverneurs de province d’abord, tous les ministres nationaux ensuite débarquent dans la ville par l’aéroport international de Bankgoka, précédant de ce fait le Premier ministre Adolphe Muzito avant l’arrivée du Président Joseph Kabila. Ainsi, en attendant Goma qui pour le 30 juin prochain, Kisangani devient la « capitale » de la RDC pour demain et après-demain.

(DN/Yes)

Correspondance depuis Kisangani de Omer Nsongo / MMC

 

Laisser un commentaire

Me Olicier PIERICHE |
Hélioparc, une bien sale hi... |
Point d'union des algériens... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lianejuridique
| revolutionblogger
| Non à la fermeture du CREPS...