Archive pour la catégorie 'Nouvelles de Kisangani'

La Rawbank s’implante à Kisangani

Mercredi 17 mars 2010

Agence de Raw Bank à Kisangani 

Les guichets de l’agence de Rawbank à Kisangani mettent à la disposition de la clientèle tous les produits modernes : cartes bancaires Mastercard, Visa, Rapidos, fidélité à l’aide desquelles les clients peuvent régler avec commodité tous leurs achats partout où se trouve les agences Rawbank en Rdc et à l’étranger.

« Le vent de la reconstruction, qui est en train de souffler sur la Rdc, particulièrement sur la Province Orientale, nous donne l’espoir et appelle chacun de nous à apporter sa pierre à l’édification d’une nouvelle Kisangani, une Kisangani belle, forte économiquement et commerciale ». C’est en ces termes que s’est exprimé M. Michel Notebaert, Directeur commercial et vice- président du comité de direction de la Rawbank, à l’occasion de l’ouverture officielle, vendredi de l’agence de Kisangani.

(suite…)

Journée internationale des Femmes : le cinquantenaire au féminin

Mardi 9 mars 2010

8mars20101.jpg

La journée internationale de la femme a été célébrée ce lundi 08 mars 2010 sur toute l’entendue de la Ville de Kisangani. A cet effet, un défilé a été organisée par les femmes de toutes les couches socio-professionnelles, notamment les femmes fonctionnaires et agents de l’Etat, celles des entreprises para-étatiques et privées, des confessions religieuses, des partis politiques, les épouses militaires et de la police, des cadres de l’Enseignement Primaire, Secondaire, Supérieur et Universitaire, celles des associations féminines, etc.

A cette occasion, le Maire de la Ville a distribué des tissus SOTEXKI dits « Parité » à toutes les femmes travailleuses de la Mairie de Kisangani et aux épouses de ses collaborateurs ainsi qu’aux étudiantes et élèves en stage à l’Hôtel de Ville de Kisangani pour les honorer à cette circonstance. L’Autorité Urbaine a axé son mot de circonstance sur le thème « le cinquantenaire au féminin» et ce, en vue d’appeler les femmes et les hommes de Kisangani à une évaluation et à une prise de conscience des droits des femmes dans un Congo cinquantenaire
8mars2010b1.jpg

 

Télécharger le mot du Maire de la Ville

Message du Maire de la Ville, Dr Guy Shilton BAENDO TOFULI, à l’intention des élèves, enseignants et parents d’élèves de l’Institut MAIKAZO

Vendredi 18 décembre 2009

Maire de Kisangani
Chers élèves,
Chers enseignants,
Chers parents d’élèves de l’Institut MAIKAZO

Depuis la fin du mois de novembre dernier au début de ce mois de décembre 2009, la Ville de Kisangani a été frappée par la méningite à méningocoque de type C dont le foyer a été identifié à l’Institut MAIKAZO situé sur la 17ème avenue dans la Commune de la Tshopo.

Aujourd’hui, grâce aux mesures de prévention urgemment mises sur pied par la Commission de crise que j’ai l’honneur de présider, avec le concours de nos partenaires de santé notamment les MSF/Belgique et l’OMS, l’on assiste à la stabilisation de l’épidémie dans la Ville de Kisangani.

C’est pourquoi, pour limiter les nouveaux risques de contamination, j’invite tous les élèves et enseignants de l’Institut MAIKAZO à se présenter, tous, ce samedi 19 décembre 2009, à l’enceinte de leur établissement scolaire (Institut MAIKAZO), en vue de recevoir la dose unique de Ciprofloxacine ou Ciproxin.

En effet, ce traitement en Chimio Prophylaxie contre la méningite consistera à la prise de comprimés de 500mg Ciproxin pour les élèves de primaire et secondaire.

Venez donc nombreux, ce samedi 19 décembre 2009, à partir de 7 heures 30, à l’Institut MAIKAZO, pour vous protéger et participer à la lutte contre la méningite.
Votre éducation et santé préoccupent le Président de la République, le Gouverneur de Province, le Maire de la Ville, les Bourgmestres, bref, toutes les Autorités politico-administratives.

Ensemble, chassons la méningite loin de l’Institut MAIKAZO !
Ensemble, boutons cette épidémie très loin de la Ville de Kisangani.

Je vous remercie.

Fait à Kisangani, le 18 décembre 2009

Dr Guy Shilton BAENDO TOFULI

Maire de la Ville et Président de la Commission de crise

La Ville de Kisangani confrontée à la Méningite à méningocoque de type C : Récit des événements

Samedi 5 décembre 2009

Institut Maikazo sur la 17ème avenue Tshopo

 

Depuis le samedi 28 novembre  dernier, il s’est observé 3 cas de décès après une courte période de maladie de 3 élèves appartenant à une même école : l’Institut Maikazo sis sur la 17ème avenue dans la Commune de la Tshopo.

Le 3e cas de décès a entrainé un trouble de l’ordre public par les membres de famille du défunt qui voulaient venir brûler l’école, car, selon eux, l’esprit mauvais de mort s’y trouverait. Le Maire de la Ville, Dr Guy Shilton BAENDO, a dépêché la Police pour maîtriser la situation à l’école et a instruit les services spécialisés de s’investir pour les renseignements.

Le lundi 30 novembre 2009, un autre cas de décès d’une élève est survenu de la même école. 

 

Vu l’ampleur des cas de décès, l’Autorité Urbaine a convoqué le mardi 1er décembre 2009,  une réunion de crise avec les Bourgmestres  des Communes, les Médecins Chefs de Zone de Santé de la Ville, les Responsables de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel, de l’Institut Maikazo et les Services Spécialisés et les partenaires de la Santé (MSF/Belgique et OMS). Un seul point était inscrit à l’ordre du jour : « Situation de décès à l’Institut Maikazo : Quel en est la cause et quelles mesures préventives à prendre ? »

(suite…)

1234

Me Olicier PIERICHE |
Hélioparc, une bien sale hi... |
Point d'union des algériens... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lianejuridique
| revolutionblogger
| Non à la fermeture du CREPS...